Lettre d'information
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Activités du cabinet > Que faire de l'émotionnel en nous ? Le monde des émotions : ce qui nous anime et qui peut aussi nous détruire !

Que faire de l'émotionnel en nous ? Le monde des émotions : ce qui nous anime et qui peut aussi nous détruire !

Le 05 février 2018

L'humain est en permanence en lien avec ses émotions, tantôt positives (joie, plaisir, sérénité, satisfaction, etc...), tantôt négatives (colère, tristesse, peur de perdre, sentiment d'abandon, jalousie, etc...) et votre thérapeute est là pour vous aider à aborder et transmuter les émotions négatives...

L'humain est un être émotionnel ! Je n'aborderai pas les émotions positives qui ne mènent pas les gens en thérapie (sauf à entrer dans le domaine de l'addiction, mais ce n'est pas le sujet), il s'agit ici des émotions vécues négativement et parmi les plus courantes : la colère, la tristesse, la peur de perdre, la jalousie, la rancœur, le sentiment d'abandon, de rejet, etc...

Qu'est-ce que l'émotion ?

Annick de Souzenelle définit l'émotion comme "la mise en mouvement d'un monde qui nous habite et que nous ne connaissons pas", ce qu'elle nomme le monde animal en nous, par référence à la Genèse, qui ne décrit pas un processus de Création dans un temps antique et révolu, mais un processus de Création permanent de l'humain, ici et maintenant. Ces "animaux" intérieurs, les "rayot" en hébreu, c'est-à-dire des énergies inconscientes archaïques qui font partie de chacun d'entre nous et qui vont se révéler à nous, à travers les situations difficiles ou épreuves que nous rencontrons !

Ainsi, l'émotion, même vécue négativement, est sublime si elle est processus d'évolution, mais destructrice si nous restons bloqués dans la souffrance qu'elle génère et qu'on en devient esclave.

Que faire de l'émotion qui nous torture ?

Il convient de ne pas refouler cette émotion, ce qui peut être particulièrement délétère pour la santé, mais de la nommer ! Comme disait Albert CAMUS "mal nommer une chose, c'est ajouter aux malheurs du monde".

C'est en effet vrai, car cela vient augmenter la négativité dans l'inconscient collectif, et bien sûr, c'est ajouter à son propre malheur, par la souffrance que l'émotion va générer et entretenir !...

Le rôle de votre thérapeute est de vous aider à nommer l'émotion et parfois cela peut se révéler difficile car le mental, via l'égo, va nier l'émotion, quand la morale réprouve une telle émotion ! Par exemple, si une personne décide que la jalousie ce n'est pas bien et donc qu'elle n'est pas jalouse, alors à chaque fois qu'elle vivra cette émotion, elle refusera de l'identifier en elle, de la manière la plus simple qui soit :  en projetant la difficulté sur l'autre !

La nommer, c'est la faire sortir de l'inconscient, c'est une mise à distance par la conscientisation, étape fondamentale et indispensable pour ensuite amener le processus de libération de l'émotion ou sa transmutation, car nous sommes tous des alchimistes ! 

Votre thérapeute sur Toulon, utilisera pour vous accompagner, soit une séance en Mémoire Cellulaire, c'est-à-dire une approche énergétique qui permet d'aller chercher le ressenti de l'émotion dans le corps, soit une séance d'Hypnose Ericksonienne selon votre affinité avec tel ou tel outil !

N'hésitez pas à me contacter au 06.09.52.99.81 ou à m'adresser un mail, via le formulaire de prise de contact pour de plus amples informations !

Si cela vous intéresse, je vous invite à visionner le petit entretien d'Annick de Souzenelle sur le sujet !

Je reste à votre entière disposition ! A bientôt !

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Activités du cabinet

c