Lettre d'information

Psycho généalogie

Psychogénéalogie Toulon

Emmanuelle BERGUE travaille en psycho généalogie, ou transgénérationnel, qui est une étude de l’arbre généalogique.

Cette approche prend tout son sens si je me pose la question suivante : « Comment savoir qui je suis et où je vais, si je ne sais pas d’où je viens ! ».

Il est intéressant de noter que l’on trouve les fondements de la compréhension de la psycho généalogie dans la Bible ! Ainsi, dans les Dix Commandements (Ancien Testament), on peut lire : « (…) je suis un Dieu jaloux, qui punis la faute des pères sur les enfants, les petits enfants et les arrière-petits-enfants (…) ». Il est également écrit dans le Nouveau Testament : « Les pères ont mangé les raisins verts, et les dents des fils sont agacées » Jean 31,29.

De prime abord, cela peut évoquer une forme de « déterminisme », une « fatalité », quelque chose d’irrémédiable ! Bien évidemment, il n’en est rien, simplement, nos lignées comportent des douleurs, des drames (perte d’un enfant, enfant qui perd l’un de ses parents avant l’âge d’autonomie, spoliations de territoire ou migrations forcées, viols, incestes, enfants adultérins, mésalliances, faillites, pertes de statut social, problématiques à l’argent, etc…), dont l’impact émotionnel n’a pas pu être apaisé et s’est transmis aux générations suivantes.

Ce qui caractérise souvent les familles, c’est la notion du secret, comme s’il suffisait qu’on ne parle pas des choses pour qu’elles n’existent plus ! Ceci est un très mauvais calcul car, comme l’écrivait Carl JUNG « Tout ce qui ne s’exprime pas, s’imprime ».

Faire un travail sur l’arbre généalogique, c’est éclairer nos problématiques, faire la lumière et conscientiser l’origine de nos douleurs, de notre mal-être, de nos phobies, voire de nos pathologies, car JUNG précisait également : «  La maladie est l’effort que fait la nature pour guérir l’homme. Elle renferme l’or véritable qu’il n’a trouvé nulle part ailleurs ». En libérant cette charge émotionnelle héritée, je retrouve plus d’autonomie pour mieux libérer mes potentiels et être davantage sur mon propre chemin au lieu de compenser, réparer ou régler les « dettes » du clan !... C’est un travail d’apaisement et de pacification avec nos racines, très libérateur et c’est indéniablement un très beau cadeau à se faire et à faire… à nos descendants !


Comment se déroule une séance en psycho généalogie ?

Une séance en psycho généalogie permet de faire des liens entre la personne et ses aïeux. Il n’est pas nécessaire d’avoir des informations exhaustives sur tous nos ancêtres, mais sur les 3 ou 4 personnages avec lesquels la personne va avoir le plus de points communs (dates, prénoms, événements marquants, métier, hobbies, pathologie…). Le but est de faire la lumière sur les transmissions, pour « séparer le bon grain de l’ivraie », conserver ce qui convient et lâcher ce qui est lourd et qui ne correspond pas, ou plus.

Contact

c